Cours sur l’Art des jardins par François Legendre, sémiologue, à l’Hospice Comtesse, les jeudis 25 avril, 2 mai et 6 juin 2019.

Madame, monsieur, chers lecteurs,

Nous vous invitons aux cours donnés par François Legendre au Musée de l’Hospice Comtesse à Lille sur l’histoire de l’art des jardins (présentation ci-dessous).

Trois séances de 2h sont programmées, les jeudis :

25 avril, 17h30-19h30: le jardin, image du Paradis

2 mai, 17h30-19h30: nature et artifice

6 juin, 17h30-19h30: les jardins en pensée.

Au plaisir de vous y voir nombreux.


Miniature persane de la dynastie des Timourides. Manuscrit des poèmes de Khwadjou Kirmani: le prince Houmay et la princesse Houmayoum, première moitié du XV è siècle, 29 x 17,5 cm, Paris, Musée des Arts Décoratifs.

François Legendre est historien de l’art et sémiologue.

L’art des jardins dans les millénaires de l’histoire des arts et de la pensée est si multiforme que la notion même de jardin devient difficile à délimiter. Le jardin est-il un prolongement de la nature ? Ou plutôt en est-il une métaphore, une image? Un résumé du monde ? Est-il simplement un lieu des éléments, de la matière et de l’énergie, lui qui travaille avec les saisons, les plantes, les rochers, l’eau ? Mais ne serait-il pas alors un lieu de la temporalité, un espace-temps, investi de nos conceptions cosmologiques, religieuses, philosophiques ? Autrement dit, un lieu de l’esprit, un lieu de la poésie et de la littérature, comme de la musique et de la peinture, et même un lieu de l’ingénierie. Un lieu de la métamorphose des êtres, une production de l’imaginaire. Ce sont toutes ces déclinaisons que nous explorerons depuis les jardins antiques aux jardins modernes et contemporains, en passant par l’Orient et l’Extrême-Orient, le Moyen-Âge, la Renaissance et le Maniérisme, les jardins classiques et les jardins anglais. Avec toujours ce plaisir de la déambulation, de la sensation et du questionnement.

Cours 1 : le jardin image du Paradis, qu’est ce qu’un jardin ? (définition approchée) paradis perdus paradis promis: entre nostalgie et attente.

Cours 2 : nature et artifice de l’agrément à l’artifice les pays d’illusion de la nature des jardins dernières illusions.

Cours 3 : les jardins en pensée poésie et méditation le jardin hors du jardin jardins secrets, jardins ouverts.

L’entrée est fixée à 5 € pour les non adhérents (3 € pour les adhérents, 1 € pour les étudiants).