Passion de la Collection, cycle de conférences par les Amis des Musées de Lille au Musée de l’Hospice Comtesse débute ce jeudi 20 septembre 2018 !

Voici les textes pour les conférences du cycle « PASSION DE LA COLLECTION « – à venir :
  jeudi 20 septembre 2018 :
Avec « HARPIGNIES » ( 1819-1916 ) par le docteur CAPPOEN, historien de l’art.
Le docteur CAPPOEN prépare une thèse sur HARPIGNIES, peintre valenciennois qui appartient à l’école de Barbizon. Ami de COROT, il sera un admirable peintre de la nature. Son talent d’aquarelliste va s’affirmer avec des oeuvres au gris argenté qui se dégageront de l’influence du maître. Son oeuvre est abondante et nous la découvrirons avec plaisir.
( tableau de HARPIGNIES au Palais des Beaux Arts)
 jeudi 18 octobre à 17h30 : 
La conférence de Bruno DESTOBELAER sur  » LES OBJETS DE LA CEREMONIE DU THE « 
Ces objets japonais témoignent du raffinement des maîtres du thé: bols en grès ou RAKU, bronzes, objets en bois laqué. L’époque EDO fera  de la cérémonie du thé un art de cour que Bruno DESTOBBELAER nous décrira. Il nous présentera également quelques objets.
jeudi 22 novembre à 17h30 :
« LES PORCELAINE DE SEVRES AU 18ème siècle » » par Catherine TROUVET, historienne de la porcelaine de Sèvres.
Les pièces de forme furent parmi les plus belles commandes de Madame de Pompadour : biscuits, pots pourris, vases à fleurs, surtout de table, pots à oignons.
Ces objets d’exception, créés par la Manufacture Royale, ornaient les tables princières. Catherine TROUVET, historienne de la Manufacture, vous montrera les vases fabuleux et les  commandes de la reine ou les cadeaux du roi.
(photo du vase de fleurs de la Résidence à Munich, cadeau de Louis 15 au roi de Saxe)
jeudi 6 décembre à 17h30 :
 » QUI EST SIMON VOUET ?  » par Monsieur ARNAUD BREJON DE LAVERGNEE, ancien conservateur en chef des Musées de Lille.
Simon VOUET (1590-1649 ) fut le premier peintre du roi Louis 13. Sa carrière italienne où « il avait suivi la manière de Caravage et du Valentin « est riche en commandes religieuses mais également en admirables portraits.
Quels furent ses liens avec les peintres français(Poussin, Mellan) et les artistes bolonais ? Dès 1627, à Paris, Vouet ouvre un atelier où le jeune Le Brun et Lesueur, l’assistent dans les grandes commandes pour Richelieu.
Un artiste prolifique dont Monsieur BREJON, qui termine la monographie sur VOUET, nous commentera les oeuvres majeures.
Tarifs: 5 euros – 3 euros pour ADM – 1 euro étudiants et demandeurs d’emploi à acheter sur place.